2010 Michel Guignier, Morgon

Promotion: 
non

« Pour moi le vin prend naissance dans la terre, d'où l’intérêt de prendre grand soin des terroirs. Ils doivent être le plus vivant possible pour transmettre leur caractère. C’est le point de départ essentiel pour un vin authentique » MICHEL GUIGNIER

Ce vin évoque un fruit très croquant et expressif. Il s’en dégage des arômes de fruits mûrs à noyaux, (framboise, cerise, kirsch) et laisse place, après aération, aux fruits des bois, (mûre, cassis, prune sauvage).

Voici un Morgon marqué par une philosophie de travailler en accord avec son terroir, celui-ci transporte simplement, quiconque le déguste, en plein été lors d’un apéritif ou sur des entrées tels que des salades composées, des plats comme des tomates farcie ou encore les gratins et ratatouille…
Personnellement je l’accompagne de viande blanche ou de fromage. Un vrai régal !
Servir à 13 degrés

Superficie: 1,60 ha
Nombres de bouteilles: 10000

Travail à la vigne :

Vignes de 60 ans à faible rendement; Taille peu chargée afin de limiter le rendement; Vignes travaillées sans pesticides, ni engrais ou désherbants chimiques pour obtenir un vin intégralement naturel, les grappes sont ramassées à la main et leurs Sélection est sévère car ils conservent que les grappes parfaitement intactes.

Travail en cave:

Vinification : Sans soufre.
Macération : Semi-carbonique. Durée de macération : 12 jours.
Pressurage : Pressurage à l’ancienne avec un pressoir vertical. La presse se fait lentement sans endommager la vendange et permet ensuite un élevage sur lie très fine de très bonne qualité.
Elevage : En fûts de chêne sur lie (entre 5 et 13 mois). Les fûts sont anciens car le but est d’oxygéner les vins mais pas de les boiser. La fin de la fermentation alcoolique ainsi que la fermentation malolactique se font en fûts de chêne. Léger sulfitage après la fermentation malolactique et lors de la mise en bouteille pour assurer une conservation dans le temps.

DF

image: 
€15.00